• Projet général

  • Villa Ecojade

  • Projet général

  • Villa Ecojade

  • Slogan

Connexion

Merci de bien vouloir vous inscrire.

Merci de votre confiance

Nous sommes sur facebook
Vous pouvez noter les articles

 

- Bientôt sur la chaine Youtube

- Préparation de la news letter

- Bientôt l'eau de pluie potable

Enregistrer

Partenaires

Découvrez l'appareil à fabriquer votre eau gazeuse et épatez vos amis avec des boissons pétillantes plus saines et plus économiques !
Oubliez les bouteilles en plastique d'eau gazeuse encombrantes et polluantes et les sodas chimiques trop sucrés.

Lire la suite ...>>

 


L'eau, très présente sur notre Terre et indispensable à la survie de tout être vivant, animal ou végétal, n'est pas un liquide banal. Elle a des propriétés physiques originales qui résultent de la composition de sa molécule et de la façon dont ces molécules se lient entre elles. On peut la trouver sous trois formes : liquide, solide ou gazeuse.

 

L'histoire d'H²O

L'homme n'a cessé de s'interroger sur la nature de l'eau. Pour Aristote (384-322 av. J.C.), l'eau avec le feu, la terre et l'air, fait partie des quatre éléments de la réalité universelle. A la même époque, Démocrite (460-370 av. J.C.) pense au contraire que la matière a une nature corpusculaire (le mot atome vient du grec atomos = indivisible). La théorie aristotélicienne est admise jusqu'au 17ème siècle. Mais, à la fin du 18ème siècle, tout est remis en cause. Le physicien anglais Cavendish réussit à démontrer en 1766 que l'eau était formée d'hydrogène puis Joseph Priestley découvre en 1774 l'oxygène. Le 27 juin 1783 en France, Lavoisier et Laplace réalisent la synthèse de l'eau à partir de 2 volumes d'hydrogène et d'un volume d'oxygène. En 1800, Anthony Carlisle et William Nicholson effectuent la première analyse de l'eau en y plongeant des fils de cuivre reliés à une pile (inventée cette année là par Volta). Ils récupèrent alors 2 volumes d'hydrogène et un volume d'oxygène. La formule chimique de l'eau est donc H2O. La recherche sur la structure de l'eau ouvre ainsi la voie à la chimie moderne

La quantité d’eau récupérable – et donc la taille optimum de la citerne – dépend de la surface du toit et de la pluviométrie de la région. En moyenne, en France, on estime la capacité de récupération à 1m3 par mètre carré de toiture. Dans une région où il pleut 750 millimètres de pluie par an, avec 100m² de toiture, on peut récupérer 75.000 litres en un an. Un chiffre qui ne varie pas beaucoup d’une région à l’autre : ce qui change, c’est la régularité de la pluie tout au long de l’année. Cette quantité couvre entre la moitié et les deux tiers des besoins d’une famille de quatre enfants.

Lire la suite ...>>

 

Utiliser l’eau que l’on a soi-même récupérée est parfaitement possible et de plus en plus de ménages se lancent dans l’aventure. Economie, qualité de l’eau, écologie : les bonnes raisons sont multiples

Réduire sa facture d’eau tout en favorisant l’environnement et en faisant faire des économies de traitement de l’eau à la collectivité : la récupération d’eau de pluie pour un usage domestique est un système ‘gagnant-gagnant’.

Lire la suite ...>>

 

 

Trafic

4.png8.png9.png4.png8.png
Aujourd'hui137
Hier64
Ce mois1674

Qui est connecté

1
Connecté

samedi 26 mai 2018 23:28

Economie sans effort

            

L'économie sans effort c'est quoi ?

Conférences & ateliers

Je m'inscris

    
        Pourquoi je m'inscris ?